Club solaire avril 2014 Audits EDF

Club Solaire Thermique d'avril 2014 Diagnostics EDF 2006-2013

Le dernier Club Solaire Thermique s'est tenu le 17 avril à l'URMA de Saint André et a réuni 32 professionnels.

Présents : ADEME(Cousin Jean-François, Truong Benoît), ARTELIA (Torra Jean Charles), BET GRONTMIJ (Hoarau Yannis, Jacob Yann) COTEL(Bodson Antoine), CMA (M Claire élu), CIRBAT (Vuillemin Jérôme, Paviel Frédérique, Castelnau Julien, Mourouvaye Alçay), ENERGIE EVOLUTION (Olivier Amavassy, Daniel Watson), CEGELEC (Nivolies Marion), COTEL, EDF( Barret Magali,Commins Frederic, Salles Jerôme), GAIA (Rebelle Thibault), MET'SA PROPRE (Kerbidi Laurent, Payet Bertrand), PRS (Naze Yannis, Naze Béatrice), TECSOL OI (Paubert Pierre), TRANSENERGIE(Verdier Nicolas), SEMAC(Poulaye Gildas), SEMADER(Cerveau Raphael, Van Ceulen Arnaud), SMABTP (Zumsteeg Christophe), SPL ENERGIE REUNION( Didier Dijoux, Etheve Pierre-Emmanuel, Olivar Johan, Payet Samuel, Vienne Didier, Vitry Anthony).

Tout d'abord un échange entre le Président et les professionnels a porté sur les enjeux que représentent le marché du renouvellement de 130 000 chauffe eau à la Réunion et les exigences de Qualification RGE Reconnu Grenelle de l'environnement au regard des situations de sous traitance que connaissent les installateurs.

EDF a ensuite présenté les résultats des audits réalisés sur les chauffe eau solaire bénéficiant de la prime EDF depuis 2006.
Le chemin parcouru depuis 2006 en terme de qualité témoigne de la réactivité de la filière. Exemples :
   - En 2006 les installations n'avaient que rarement un mitigeur thermostatiques, 99% en ont en 2013
   - Les pose en travers de toiture pourtant proscrites étaient très courantes, elles sont tombées à 8% en 2012 et 3% en 2013 (On notera cependant que ~20% des CESI de l’échantillon 2012 sont posés sur toiture tôle via une structure)

Mais des points d'amélioration demeurent et sont autant d'enjeux de formation, et d'organisation pour les entreprises
   - Absence d'auto-contrôle en fin de chantier, problème de corrosion...
   - Plus grave 5 à 10 % des chauffe eau solaire disposant d'une résistance électrique raccordée, fonctionnent en continue à l'électricité du fait d'un mauvais raccordement ou d'un manque d'information du client !

La présentation des audits ICI